Tout sur la grand’messe du Rhdp ce samedi et des précisions sur la libération de Gbagbo et Blé Goudé

Deux sujets majeurs dans la Revue de presse du jour. La grand’messe du Rhdp unifié prévue ce samedi 26 janvier 2019 et la libération prpbable des ex-dirigeants ivoiriens à la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, qui polarisent l’actualité. 

A 24h de la grand’messe, le premier congrès constitutif du Rhdp fait la manchette principale de tous les journaux proches du pouvoir. Notamment Le Patriote qui affiche ‘’Premier congrès ordinaire du Rhdp : Tout est fin prêt’’. Un numéro consacré essentiellement à l’événement avec les comptes-rendus des dernières sorties qu’ont effectué des dignitaires du parti unifié.

A propos de sortie, Adama Bictogo a eu la sienne. L’insaisissable président du Comité d’organisation du congrès a encore parlé. Qui mieux que lui pour confirmer que ‘’Tout est prêt’’, comme le souligne L’Expression. Le Mandat, lui, ira plus loin pour mettre en exergue la conférence de presse animée par le Pco et ses collaborateurs. ‘’Bictogo crache du feu : Le Rhdp n’est pas dans une posture de mendicité ; En 2020, c’est calé, c’est une logique implacable’’, souligne le confrère, qui relaie un message que le Pco adresse au président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, et à de hauts cadres du Pdci-Rda, Charles Diby Koffi, Ahoussou Jeannot et autres, qui restent encore indécis face au parti unifié. qui fait le point de la mobilisation.

On apprend, toujours avec Le Mandat, que le président de la République va parler pendant une heure au congrès auquel prendront part 8000 étudiants appelés en « renfort »Le Rassemblement, qui se positionne comme le porte-voix officiel du Rhdp unifié, peut déjà se délecter de la mobilisation en cours. Après avoir fait un tour d’horizon des actions sur le terrain des émissaires du parti unifié. ‘’Les Houphouëtistes plus réunis que jamais’’ estime le confrère, qui donne le programme de la journée de ce samedi 26 janvier 2019, et annonce 200.000 congressistes dont Guillaume Soro, selon le ministre Konaté Sidiki. ‘’Le congrès du quiproquo’’, fait noter Notre Voie, qui révèle que les partis membres du Rhdp unifié sont divisés et qu’Alassane Ouattara est à supplier Guillaume Soro. Me Faustin Kouamé, ancien ministre de la Justice, cadre du Pdci-Rda et lobre penseur, lui, crie aux orfraies sur L’inter. ‘’Me Faustin Kouamé tout feu tout flamme : On ne choisit pas son successeur en démocratie ; Il est inacceptable qu’un parti mette la République à sa merci’’, une interview exclusive que l’ancien ministre de la Justice a accordée au confrère.

Parlant de démocratie, rarement on l’entend parler. Mais, il s’est fait entendre lui-aussi. Même s’il ne dit pas grand’chose. Il fait la manchette de L’Expression. ‘’Présidentielles 2020, Koné Mamadou rompt le silence : Ce que le juge des élections a confié à ses collaborateurs’’. A découvrir dans les colonnes du confrère.

C’est l’autre fait marquant de l’actualité, et il figure en bonne place, le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. ‘’ Du nouveau dans la libération de Gbagbo et Blé Goudé, la Chambre d’appel donne des instructions’’ annonce Soir info. ‘’Bensouda distrait les juges avec les discours de Ouattara, voici son nouveau document plein de contradictions’’, libre LG infos, quand Le Nouveau Courrier affiche que ‘’L’étau se resserre autour de la procureure’’ avec 3 juges sur 2 favorables à la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. ‘’Bensouda accepte enfin la libération de Gbagbo’’, précise Le Quotidien. Et La Voie originale d’y aller avec plus de triomphant : ‘’Acquitté et en prison, Laurent Gbagbo et Blé Goudé vers une libération plus triomphale’’.