Le DG de l’ENSEA invité à confirmer ou infirmer le taux de pauvreté de 47%

Suite à la réaction de l’ENSEA a sa déclaration, le professeur Kalilou Dembélé revient à la charge et invite le directeur de cette institution à confirmer ou infirmer les chiffres qui selon lui, été avancé dans le cadre de cette étude lors de sa restitution.
Donatien Kautcha, Abidjan
Ci-dessous la réaction du conseiller du ministre Amadou Soumahoro après le démenti de l’ENSEA

LE TAUX DE PAUVRETE DE 47% N’EST PAS EXPLICITEMENT ECRIT DANS LE RAPPORT, IL A ETE AVANCE LA PREMIERE FOIS DANS LE CADRE DE LA RESTITUTION DE L’ETUDE AFD-ENSEA SUR LA CLASSE MOYENNE DANS L’AMPHITEATRE DE L’ENSEA LE 15 DECEMBRE 2017.
L’image de l’ENSEA n’est pas touchée, je suis passé à l’ENSEA avant vous. C’est plutôt la passivité de l’équipe dirigeante de l’ENSEA actuelle, sans aucune intervention à pouvoir contrer et réagir face à ce taux de47% Rechercher 47% parce que la paternité qu’elle soit orale ou écrite, vous est attribuée en tant que Directeur actuel de l’ENSEA. L’étude AFD-ENSEA ne contient pas explicitement ce taux, mais ce taux a été avancé dans le cadre de cette étude lors de sa restitution. Aussi, n fois, ce taux a été avancé au nom de l’ENSEA-AFD, vous le savez bien, qu’avez-vous fait monsieur le Directeur depuis 12 mois pour confirmer ou infirmer cela ? La politique de l’autruche ? J’invite tous et toutes, dans le souci de faire apparaître la vérité d’exécuter (svp) :

Ce chiffre de 47%  est toujours avancé au compte de l’Etude AFD-ENSEA depuis décembre 2017 à ce jour 04 janvier 2018 par des personnes de différentes professions, l’ENSEA n’a jamais levé le petit doigt pour infirmer ce chiffre, pourquoi ? Il vous appartient donc, monsieur le Directeur de l’ENSEA, de confirmer ce chiffre ou de l’infirmer afin de mettre fin à ce débat.

Votre service de communication, devrait pourtant pendant ce siècle des TIC, vous informer de la présence permanente de ce taux dans les magazines et sur le net depuis le 15 décembre 2017.
Je reste disposé à apporter mon expérience pour une estimation du taux de pauvreté 2018 en Côte d’Ivoire, si le besoin existe à votre niveau.
K. DEMBELE, mathématicien et Ingénieur Statisticien Economiste, Conseiller MPRAP, membre du Groupe de Réflexion vision républicaine.