Korhogo/ Crime rituel : Soro Kanigui tué, sa gorge tranché et son sang recueilli et emporté

Un crime rituel pour le moins abject et ubuesque a été commis ce vendredi 11 janvier 2019 à Korhogo. M. Soro 16, comme on l’appelle affectueusement vient de perdre son nourrisson de six mois à qui il avait donné le nom Mamadou Kanigui Soro, lâchement tué par un individu sans foi ni loi vendredi dernier. Le sadique criminel du nom de Dolourou Tuo, 25 ans, profitant d’un moment d’inattention de l’infortunée mère, se saisit de sa victime qu’il commence à cajoler. La mère, rassurée, continue de vaquer à ses occupations ménagères.

Tout d’un coup, le quidam s’évanouit dans la nature avec le petit Soro. il est 13 heures 05 minutes tapantes. Tout le monde ou presque est à la mosquée pour honorer la prière du vendredi. Constatant l’absence prolongée du scélérat et par ricochet du petit Soro, sa mère s’inquiète et alerte la maisonnée. Le criminel DolourouTuo qui est locataire dans la cour des parents du défunts, est introuvable.

Pis , la pièce qu’il loue est hermétiquement fermée. Après les recherches infructueuses, sa porte est fracturée. Découverte macabre : le corps inerte du petit Mamadou Kanigui dans une marre de sang. On constate qu’il a été égorgé et poussant le cynisme à l’extrême, après avoir visiblement recueilli le sang frais de sa victime, le perfide DolourouTuo a recousu la partie tranchée.

Les fins limiers du commissariat de police de Korhogo, sur instructions du Préfet de police, sont à pied d’œuvre pour reconstituer les faits et mettre le grappin sur le criminel. La victime a été inhumée ce samedi au cimetière municipal de Korhogo qui est situé à quelques encablures du domicile familial.

Une correspondance particulière à Korhogo