Guillaume Soro pressé de clarifier sa position sur le parti unifié: Des partisans du Pan répondent aux cadres du Rdr : « On lui doit du respect »

Alors que Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale et vice-président du Rdr, est invité à clarifier sa position sur le Rhdp unifié, dont le congrès constitutif est prévu ce samedi 26 janvier 2019, à Abidjan, un mouvement proche de lui, a donné de la voix. Samedi 19 janvier 2019, à Bouaké, au cours d’une conférence de presse

 Coulibaly Sié, président du Mouvement j’aime Soro (Mjs), a déploré les attaques  de cadres du Rdr contre le président de l’Assemblée nationale. « Guillaume Soro  incarne une illustre institution… A ce titre, on lui doit du respect. Aujourd’hui, certains sont rassasiés grâce aux efforts de Guillaume Soro, et malheureusement, ils se permettent de l’attaquer. Ont-ils déjà oublié le rôle qu’il a joué dans l’histoire récente de la Côte d’Ivoire ? », a déclaré Coulibaly Sié.

Interrogé sur la participation et l’appartenance de Guillaume Soro au futur parti unifié, le conférencier a indiqué que celui-ci prendra la décision « la plus sage ». « La décision quant à la participation de Guillaume Soro au congrès constitutif du Rhdp lui revient. Ce qu’il prendra comme décision sera la plus sage et nous allons l’accompagner dans cette démarche », a dit M. Coulibaly. Il a invité les militants du Rdr à rejoindre l’ancien Premier ministre dans sa campagne pour la réconciliation nationale. « Guillaume Soro veut une Côte d’Ivoire qui donne la chance à tous ses enfants. Une Côte d’Ivoire sans xénophobie. Il est l’espoir de la jeunesse. C’est pourquoi nous devons nous lever comme un seul homme pour accompagner le projet de Guillaume Soro dans sa quête de réconciliation. Il n’ y a pas autre une alternative », a déclaré Coulibaly Sié.

Concernant la candidature du député de Ferké à la présidentielle de 2020, M. Coulibaly s’est montré plus que favorable à cette éventualité. « L’espoir d’une Côte d’Ivoire apaisée et réconciliée, c’est Guillaume Soro. Aujourd’hui, quand vous regardez dans la classe politique, qui parle de la réconciliation ? Qui est l’apôtre de la paix ? C’est bien sûr Guillaume Soro (…) Notre pays a besoin d’un conciliateur et Guillaume Soro est le oint de Dieu pour être président en 2020. Il rêve d’une Côte  d’Ivoire démocratique, égalitaire et prospère », a fait savoir le président du Mjs.

Abdoul CISSÉ, à Bouaké