Affaire « neuf citoyens sur dix ne trouvent pas du travail», Blé Goudé dément ces allégations et annonce des poursuites contre les auteurs de «cette manipulation»

Depuis 24 heures des médias ont attribué des propos à l’ancien ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo.

Des allégations publiées au nom de Charles Blé Goudé se prononçant sur la question du chômage en Côte d’Ivoire.

Dans sa parution d’hier jeudi 18 avril 2019, le quotidien « le Sursaut » attribuant des propos à Charles Blé Goudé a plaqué à sa une « Politique sociale, Blé Goudé corrige le système Ouattara, neuf ivoiriens sur dix ne trouvent pas du travail, où va donc l’argent ? ».

Dans une note transmise à KOACI, l’ancien leader des jeunes patriotes se dit surpris d’avoir appris les propos qui lui ont été attribués par le journal et apporte un démenti à ces allégations.

« Chers compatriotes, plongé dans cette nuit Pascale, j’ai été surpris d’apprendre dans un article publié par un organe de presse ivoirien « Le Sursaut » et relayé sur les réseaux sociaux, des propos de moi relatifs à la situation du chômage dans mon pays.

J’apporte un démenti formel à cette allégation. Le but de ce billet est de ternir mon image, me livrer en pâture », fait-il remarquer.

Réaffirmant son engagement pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire Blé Goudé affirme que dans les prochains jours, il engagera des poursuites avec son conseil contre les auteurs de cette manipulation.

Acquitté lui et l’ex-président IvoirienLaurent Gbagbo Rechercher Laurent Gbagbo par la chambre préliminaire I de la cour pénale internationale (CPI), Charles Blé Goudé et Gbagbo ont été libérés sous condition le 1er février dernier. Le président du Cojep, attend toujours dans sa résidence hôtelière de la Hollande un pays d’accueil contrairement à Gbagbo qui lui vit saliberté Rechercher liberté conditionnelle en Belgique.

Jean Chrésus