Voici pourquoi des pays européens refusent d’accueillir Blé Goudé sur leur sol

Libéré sous conditions il y a de cela 17 jours, Charles Blé Goudé est toujours en résidence dans un hôtel au Pays Bas.
L’ex leader de la jeunesse patriotique ne peut quitter cet hôtel et fouler le sol  néerlandais pour faute de papiers.
Nous apprenons de souches proches du dossier, le greffe de la Cour Pénale Internationale (CPI) a sollicité  en vain cinq pays européens  pour accueillir Blé Goudé.
Mais le refus de ces pays selon nos informations se justifierait par la décision rendue par la Chambre d’appel de la CPI.
« En cas d’acquittement, les justices européennes n’imposent pas de conditions à la libération.
 Il leur est donc difficile de mettre en œuvre les conditions imposées par la CPI et donc d’accueillir sur leur sol  le bras droit de Laurent Gbagbo contrairement à ce dernier qui réside en Belgique où vit sa seconde épouse et son fils », explique la source qui est une habituée des couloirs de la prison de Scheveningen à la Haye.
Charles Blé Goudé  qui reçoit ses proches depuis son hôtel Néerlandais devrait encore patienter pour être situé sur son sort en attendant l’interjection ou non d’appel de la procureure Fatou Bensouda à la décision du 15 janvier des juges de la chambre de première instance prononçant son acquittement et sa libération.
Donatien Kautcha, Abidjan