Visite dans le Hambol: Ce qui a choqué Guillaume Soro

Au-delà des moments de joie dont il a partagé les images à travers ses réseaux sociaux et sa web Tv, GKS Tv, le séjour de Guillaume Kigbafori Soro en pays Djimini, dans le Hambol, a été marqué par des moments d’émotion.

C’est la confidence qu’a faite le député de Satama-Sokoura Satama-Sokoro Bassawa, Fofana Bassatigui, dans une vidéo relayée, le jeudi 18 avril 2019, sur la page Facebook de l’ex-président du Parlement ivoirien. Dans cette vidéo récapitulative des projets de développement initiés par le président du Comité politique (Cp) dans cette région, le parlementaire a fait savoir que Guillaume Soro a été scandalisé par la qualité de l’eau avec laquelle s’abreuvaient les populations. Un choc qui, toujours selon l’élu, a amené le visiteur à entreprendre un projet de forage, dès le lendemain. « Malheureusement, c’est cette eau que la population boit. C’est pourquoi, de façon récurrente, ici il y a des maladies. Le président était tellement choqué qu’il a arrêté son discours. Il n’a même pas pu continuer. Et séance tenante, il a pris l’engagement de pouvoir résoudre le problème (…). Nous n’avons jamais vu ce genre de politicien sur notre sol », a dit Fofana Bassatigui, s’accordant avec l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Dans un tweet précédent, Guillaume Soro s’était lui-même offusqué de la même situation, et a appelé à sa résolution au plus vite. « Regardez-bien cette eau dans le seau. Je suis incrédule. Je refuse qu’elle la boive. Mais soudainement, la dame en boit. Je suis sous le choc. Triste réalité. Tous, nous devons agir. Je leur promets sous le coup de l’émotion, un forage en urgence. Il va falloir tenir promesse », s’était-il engagé comme il l’avait fait auprès d’autres populations de la région à qui il a offert du matériel pour la construction de diverses infrastructures (forages, mosquées, écoles…).

Plusieurs élus et cadres ont, eux-aussi, exprimé leur satisfaction à l’endroit de l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara. Ils ont saisi l’occasion pour dénoncer le mépris dont ils disent avoir été victimes de la part d’autres personnalités issues de la région. « Combien de fois nous avons lancé des appels de partout. Nos grands cadres, les ministres… Il a fallu l’arrivée du président Soro, pour qu’on voit ce matériel de plus de 10 millions (…). Depuis le passage du président Feu Félix Houphouët-Boigny, aucune grande autorité de cette République n’est passée à Satama Sokoura », a regretté Ouattara Mamadou, Conseiller municipal à Satama Sokoura, appuyé par le maire de Bassawa, Kardioula Souleymane.

Selon le premier magistrat de Bassawa, l’action de Guillaume Soro constitue une première dans le village qui n’a jamais connu d’adduction en eau potable depuis sa création. Des reproches partagés par les ressortissants du pays Djimini où séjourne Guillaume Soro, depuis le 26 mars 2019. « Plusieurs personnalités dont des ministres et des députés, sont passées ici. Tout ce qu’ils ont fait comme promesses n’a jamais été tenu. Il a dit qu’il allait nous offrir une école. En moins de deux semaines, le ciment est arrivé. Le camion benne aussi est arrivé avec le sable et le gravier. C’est un homme de parole », a indiqué une personne interrogée dans l’élément vidéo.

Alassane SANOU