Victoire de Tshisekedi en RDC : l’UA et l’UE font finalement profil bas

L’Union Africaine et l’Union européenne ont décidé de changer de stratégie à la faveur de la validation de la victoire à la présidentielle de Félix Tshisekedi par la Cour constitutionnelle en RDC. Personne ne l’avait vu venir, Félix Tshisekedi est désormais le président élu de la République démocratique du Congo.

Et face à cela, l’UA et l’UE ne peuvent finalement plus rien faire. Si les deux organisations ont d’abord émis des doutes sur la victoire de M. Tshisekedi, elles semblent se raviser désormais. Ce mardi les deux organisations ont finalement apporté leur soutien au nouveau président élu affirmant qu’elles étaient disposées à travailler avec lui.

«Nous avons pris note du résultat de l’élection. Il faut que le Président soit un rassembleur et s’engage dans un dialogue interne (…) » a affirmé une responsable de l’UE. Quant à l’UA, elle s’est dite prête « à travailler avec le Président Tshisekedi et avec toutes les parties congolaises.»

Ce revirement intervient après le rejet par la Cour constitutionnelle de Martin Fayulu qui estime avoir remporté la présidentielle. Juste après l’annonce des résultats, Paul Kagamequi préside actuellement l’UA avait appelé à la suspension de la proclamation définitive des résultats. Son appel avait été ignoré par les autorités congolaises. Du côté de l’Europe, le ministre français des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait émis des réserves sur les résultats de la présidentielle.