Une nouvelle page s’ouvre pour la Côte d’Ivoire avec la libération de Simone Gbagbo (Affi)

Une nouvelle page s’ouvre pour la Côte d’Ivoire avec la libération de Simone Gbagbo (Affi)

Le président statutaire du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan a salué, lundi soir, « les différentes décisions » du Chef de l’Etat, dans son message à la Nation, estimant que la libération de Simone Gbagbo est « une nouvelle page » qui s’ouvre pour la Côte d’Ivoire.

« Le FPI salue les différentes décisions du Chef de l’Etat. Elles étaient attendues depuis longtemps. C’est un tournant de la situation socio-politique du pays. Avec la libération de la Première dame Simone Gbagbo, et des autres prisonniers, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour la Côte d’Ivoire », a confié M. Affi, contacté au téléphone par APA.

En outre, en déclarant le jeu politique « ouvert à tous », le président Ouattara, selon Pascal Affi N’guessan répond aux revendications « de l’opposition ».

« Le fait de proposer un réexamen de la composition de la Commission électorale indépendante est salué également. Nous n’avons de cesse de réclamer la reforme de cette CEI », a souligné le président du FPI.

Joint, également, au téléphone, le 2è Porte-Parole du FPI (Tendance Sangaré), Franck Anderson Kouassi « content » de la libération de l’ex-première Dame, a indiqué, cependant, que « la logique du combat suit son cours ».

« Nous n’avons aucune fleur à jeter à ceux qui ont pris cette décision. Nous exprimons, cependant notre fierté aux démocrates pour la justesse du combat », a insisté M. Kouassi.

Pendant ce temps, sur la toile, des scènes de joie au domicile d’Abou Drahamane Sangaré, sont diffusées. On distingue, aisément, outre le maître des lieux, Laurent Akoun, Justin Koua, Maurice Lohourignon, Marie-Odette Lohourougnon, tous membres de la direction du FPI-tendance Sangaré, se congratulant, dansant.

APA

Source : Ivorian

Ivorian