Un médicament contre la cécité vendu à plus de 400 millions FCFA aux Etats-Unis

Le Luxturna, un médicament contre la dégénérescence héréditaire de la rétine pouvant évoluer vers la cécité totale, sera vendu 850.000 dollars aux Etats-Unis, 464 millions FCFA, ce qui en fait l’un des traitements les plus chers au monde.

Il est administré en dose unique, a précisé son fabricant, la société de biotechnologies Spark Therapeutics, basée à Philadelphie (est).

Dans le détail, il va coûter 425.000 dollars, 232 millions FCFA, par oeil mais le prix final reste en dessous d’un million de dollars, 545 millions FCFA,  envisagé initialement lorsqu’il avait reçu l’autorisation de l’agence américaine du médicament (FDA) mi-décembre.

Cette annonce intervient en plein débat sur la cherté des médicaments aux Etats-Unis, notamment les prix des traitements dits innovants, et ne devrait pas manquer de susciter des protestations.

Devançant les critiques, Spark a promis de rembourser les malades si le traitement n’était pas efficace et envisage également de demander aux autorités sanitaires d’autoriser un paiement par étapes.

La biotech s’inspire ainsi d’une démarche adoptée récemment par le laboratoire suisse Novartis lors du début de la commercialisation de Kymriah, censé traiter une forme très agressive de leucémie chez des enfants et de jeunes adultes. Le laboratoire suisse s’est engagé à rendre l’argent aux assureurs et malades en cas d’inefficacité de ce traitement, vendu 475.000 dollars, 260 millions FCFA.

Luxturna est considéré comme le premier médicament américain issu de la thérapie génique, qui consiste à corriger une anomalie génétique en réparant le gène défectueux. Environ 1.000 cas de personnes souffrant de la dégénérescence héréditaire de la rétine sont recensées actuellement aux Etats-Unis et de 10 à 20 nouveaux cas sont attendus par an dans les prochaines années.

 

Outre Luxturna, d’autres médicaments avoisinent le million de dollars actuellement même s’ils nécessitent souvent plusieurs doses.

C’est le cas de Spinraza (Nusinersen en Europe), développé par Biogen et Ionis Pharmaceuticals contre l’atrophie musculaire, et de Soliris, fabriqué par Alexion Pharmaceuticals pour traiter une maladie rare des reins. Ils coûtent tous les deux environ 750.000 dollars, 400 millions FCFA.

La palme du médicament le plus cher au monde revient toutefois à Glybera, premier médicament génique vendu 1 million de dollars, 545 millions FCFA, par le groupe néerlandais UniQure pour soigner plusieurs maladies génétiques.