Un mari explique pourquoi il a dormi avec le cadavre de sa...

Un mari explique pourquoi il a dormi avec le cadavre de sa femme pendant 6 jours

PARTAGER

Un mari a expliqué comment il a gardé le cadavre de sa femme dans sa chambre pendant six jours.

Russell Davison vivant à Derby en Angleterre, a justifié son acte par le fait qu’il voulait communier et penser sur ce qui s’est passé après que son épouse Wendy soit morte de cancer du col de l’utérus à l’âge de 50 ans.

Publicité

Pour ce faire,  il l’a alors gardé dans leur chambre pendant près d’une semaine, en dormant dans la même pièce, avant qu’il décide d’envoyer son corps au crématoire.

Aujourd’hui, Russell tente de convaincre le public que rester à côté du cadavre d’un être cher, n’est pas une chose à craindre.

Selon Derby Telegraph, il y a environ trois ans, qu’il a été conclu que Wendy avait six mois à vivre. C’est alors que le couple a décidé de consacrer ce peu de temps qui reste à l’épouse, pour vivre de meilleurs moments ensemble, et garder de beaux souvenirs.

Ils ont acheté une caravane et ont voyagé partout en Europe. Wendy a cessé de manger le 10 avril. Elle a arrêté de boire le 15 avril et a été mise sous sédatif dès lors.

Elle a eu des moments de communication jusqu’à de la fin – assez pour dire à M. Davison qu’elle l’aimait et qu’elle ne souffrait plus.

« Cela signifiait le monde pour moi en ce moment », a t-il dit.
« Wendy est morte très paisiblement,  sans douleur ».

« La mort semble être un sujet tabou dans notre société, personne ne semble vouloir en parler. Wendy et moi n’étions pas comme ça, nous en avons beaucoup parlé ».

Publicité

cadavre

Pendant longtemps, M. Davison a déclaré qu’il était déterminé à garder Wendy à la maison quand elle est décédée.

« Je voulais que nous prenons soin d’elle-même dans notre maison familiale, et que nous l’ayons dans notre chambre afin que je puisse dormir dans la même pièce qu’elle.
« J’étais sûr que ce serait un réconfort pour nous tous, mais encore une fois, je suis vraiment étonné d’avoir pu avoir le corps de Wendy à la maison et pouvoir m’asseoir avec elle toute la journée, faire en sorte que ses amis et sa famille viennent s’asseoir avec elle, discuter avec elle. Ça a été une expérience si belle et réconfortante pour moi et tout ceux qui y ont participé », a t-il dit pour terminer.

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY