Transport aérien: Air Côte d’Ivoire, première compagnie en Afrique de l’ouest et du centre

L’année 2018 marque un tournant dans la vie d’Air Côte d’Ivoire.

Avec une croissance de son trafic, elle se positionne comme la première compagnie en Afrique de l’Ouest et du Centre. «Air Côte d’Ivoire, avec 780 652 passagers en 2018,  est passée première compagnie de la zone Cedeao-Cemac avec environ 54% de part de marché», révèle le ministère des Transports de Côte d’Ivoire qui indique, par la même occasion, qu’en 2016, le nombre de passagers était estimé à  717 673.

Selon les chiffres officiels dudit ministère, Air Côte d’Ivoire, avec à son actif dix avions, «assure aujourd’hui 23 liaisons aériennes en Afrique de l’Ouest et du Centre et 124 vols par semaine».

Tout de même, courant septembre 2018, selon un rapport d’audit du cabinet Ernst & Young et Deloitte, cité à l’époque par plusieurs médias, «Air Côte d’Ivoire affiche» des pertes de l’ordre de 10 milliards F Cfa en 2017. Sur la période partant de 2012, les pertes cumulées de la compagnie s’élèvent à 65,5 milliards de F Cfa».

Pour la direction générale, «la fin de l’exercice 2017, le total des pertes cumulées s’établit à 65,5 milliards de FCFA» effectivement. Sauf que «cette perte s’explique par deux facteurs essentiels: l’évolution exponentielle du cours du baril de pétrole et le retard accusé dans le renouvellement de la flotte», a-t-elle expliqué.

En guise de rappel, Air Côte d’Ivoire a vu le jour en mai 2012. Elle a démarré ses vols commerciaux le 13 janvier 2013. Aujourd’hui, elle dispose d’une flotte de dix avions, dont six Airbus A 320 (120 à 150 places) et quatre Bombardiers Q400 (67 places) destinés, notamment au réseau local.

Marcel APPENA
fratmat.info