Traité de « fumeur de chanvre indien » par Koffi Olomidé il y a trois ans : Alpha Blondy a retrouvé Mopao en France

Leurs relations avaient pris un coup depuis septembre 2016 où dans une interview Koffi Olomidé traitait Alpha Blondy de « fumeur de chanvre indien ». Malgré les excuses de Mopao au lendemain de cette histoire, les deux chanteurs ne s’étaient plus affichés ensemble. Trois ans plus tard, en France, Koffi Olomidé et Alpha Blondy se sont retrouvés.

Koffi Olomidé et Alpha Blondy se sont retrouvés en France. Et les deux chanteurs ont respectivement affiché les clichés de cette rencontre sur leurs différentes pages Facebook. Même si aucun des deux ne dévoile les dessous de cette rencontre, on présume qu’ils ont dû évoquer ce mauvais souvenir du 21 septembre 2016 où le chanteur congolais s’attaquait ouvertement à la mégastar ivoirienne.

« Pour la promotion de son album ‘’élégance’’, mon frère Koffi est à la pointe de l’élégance !!! », lit-on sur la page Facebook d’Alpha Blondy. Quant Koffi Olomidé, lui, mettait en commentaire « Avec l’aîné Alpha Blondy, les enfants d’une même mère (Afrique) ». Si rien n’a flirté sur ces retrouvailles, on devine que Koffi Olomidé qui retrouve la France huit ans plus tard a dû présenter ses excuses une fois encore à son aîné pour ses propos si durs à son égard il y a trois ans en arrière.

L’alibi de cette excuse serait que c’est énervé par une question d’un journaliste congolais qu’il s’est emporté. Le contexte étant qu’il venait à peine de sortir de prison. Koffi Olomidé avait été accusé d’être passif dans la crise qui secouait son pays la RDC. En clair, les congolais demandaient de l’action à Mopao. C’est alors que son interlocuteur lui demande de prendre exemple sur Alpha Blondy et Youssou N’Dour qui n’hésitent pas à dénoncer les injustices et autres crises dans leurs pays.

Irrité par cette question du journaliste, Koffi Olomidé s’emporte et arrête tout net son interlocuteur. « Arrêtez de me comparer à ce fumeur de chanvre indien dont la seule chanson reste ‘’Sweet Fanta Diallo’’. En dehors de ça, ce drogué n’a rien fait pour son pays. Demandez à Alpha Blondy qui suis-je et il vous répondra. Ce rastaman a profité d’une période où il n’avait pas de concurrent valable en Côte d’Ivoire. Moi, je suis Koffi Olomidé », avait-il asséné.

pleur de ses allégations, Koffi Olomidé demandera pardon par la suite à Alpha Blondy qui n’avait pas jugé utile de donner du répondant à son confrère. La seule réponse de la mégastar ivoirienne sera que cela fait près de 25 ans qu’il ne fume plus le joint. Depuis, les deux chanteurs ne s’étaient plus retrouvés. Et c’est finalement en France que leurs chemins se croiseront trois ans plus tard. Où ils ont probablement décidé de régler pour de bon ce différend.

 

Philip KLA