Toutes les structures publiques et parapubliques de Côte-d’Ivoire auditées d’ici à 2020 (Inspecteur général d’Etat)

Roland KLOHI

Toutes les structures publiques et parapubliques ivoiriennes seront auditées d’ici à 2020, selon les « moyens humains, matériels et financiers » disponibles, a indiqué mercredi l’inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’Doli, face à la presse.

« Tous les ministères et structures parapubliques seront audités d’ici à 2020 », a déclaré M. N’Doli, expliquant que ces contrôles se feront « dans la possibilité des moyens humains, matériels et financiers que nous aurons ».

Ces audits, a dit Ahoua N’Doli, visent deux objectifs. Le premier « est de voir si ces administrations et structures fonctionnent bien, fonctionnent en fonction des textes et des objectifs qui leur ont été fixés ». Le second « est de voir si les ressources de l’Etat sont utilisées à bon escient »

Les contrôles qui s’inscrivent dans une optique de bonne gouvernance, vont débuter par quatre structures parapubliques, à savoir l’Ecole nationale d’administration (ENA), l’Ecole normale supérieure (ENS), le Centre ivoirien antipollution (CIAPOL), la Société ivoirienne de contrôle technique automobile (SICTA).

L’inspection générale d’Etat va mener les contrôles avec l’appui de l’inspection générale des finances et des inspections générales des ministères.

« Certains audits qui sont complexes (ceux des sociétés d’Etat notamment) », seront sous-traités par des cabinets privés, a précisé M. N’Doli.

L’inspection générale d’Etat, qui relève directement du président de la République, a « compétence générale » sur toutes les structures publiques. Elle a pour mission de coordonner, d’encadrer, d’’apporter un appui technique et méthodologique à toutes les structures publiques d’inspection et de contrôle.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne