Tous les Ivoiriens identifiés et inscrits dans un fichier

Non il ne s’agit pas d’une autre théorie du complot. Il est juste question du programme national d’identification biométrique.

Ce programme, qui concerne à la fois les Ivoiriens et toutes les populations résidant en Côte d’Ivoire, a été annoncé par le premier citoyen ivoirien, le président de la République de Côte d’Ivoire, dans son adresse à la Nation à l’occasion du nouvel an, le 31 décembre dernier.

« Le programme d’identification biométrique de toutes les populations résidant en Côte d’Ivoire, dont la mise en œuvre vient d’être approuvée par le Gouvernement, renforcera la sécurité de tous les citoyens et résidents tout en leur facilitant l’établissement de leurs pièces administratives », a-t-il déclaré.

Poursuivant, Alassane Ouattara a expliqué que ce projet, ajouté « au recrutement de 900 nouveaux policiers en 2017, à la formation et à l’équipement des forces de sécurité en moyens opérationnels et technologiques », vise aussi à faire face à la montée du terrorisme et à l’émergence de nouveaux défis sécuritaires.

Ce qui permet « de maintenir la sécurité à un niveau plus que satisfaisant ».

« Nous poursuivrons nos efforts d’investissements dans la défense et la sécurité tout au long de l’année 2018 », a conclu le chef de l’Etat sur le sujet.