Tirs à Bouaké : L’ampleur des dégâts en images

Bouaké depuis le début de cette année connait des heures chaudes. D’abord le 5 janvier 2018 puis ce mardi 9 janvier. Même si le calme est revenu depuis, les traces des altercations et “tirs en l’air’’ restent bien visibles.

Selon le correspondant local de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), aucune perte en vie humaine n’est à déplorer mais les dégâts matériels sont importants.

Les bâtiments abritant la police et la base du Centre de commandement des décisions opérationnelles (CCDO) de Bouaké ont été pillés, saccagés et en partie incendiés « après l’affrontement dans la nuit avec les soldats de la 3e Région militaire de cette ville ».

Deux véhicules sont aussi partis en fumée.

ccdo.brule_-603x350.jpg

ccdo.brule2_.jpg