Tiken Jah Fakoly se déchaîne : « personne ne parle des victimes...

Tiken Jah Fakoly se déchaîne : « personne ne parle des victimes de 2011 »

PARTAGER

L’artiste Tiken Jah a décidé de ne plus laisser une minute de répit aux politiciens. Après avoir ouvertement dénoncé la gestion actuelle du pouvoir au cours d’une interview, le reggaeman s’est signalé le dimanche dernier.

A travers une publication sur sa page Facebook, l’auteur de « Mangécratie » a tiré sur la sonnette d’alarme. « Les politiciens veulent nous mélanger, encore! », a prévenu le chanteur. Tiken Jah espère que pour cette fois, « le peuple ivoirien ne s’entretuera plus pour eux ».

« Ils ont toujours des défenseurs fanatiques, et plus personne ne parle des victimes de 2011…qui sont déjà oubliées », a déploré le natif d’Odienné.

Tiken Jah est connu pour ne pas avoir la langue dans la poche. Il s’est toujours présenté comme le porte-parole des opprimés.

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY