Situation en Côte d’Ivoire : Tiken, Billy-Billy, Lago Paulin, Yodé et Siro,...

Situation en Côte d’Ivoire : Tiken, Billy-Billy, Lago Paulin, Yodé et Siro, etc, en manque d’inspiration ?

PARTAGER

Ils se sont révélés par la richesse et la clarté de leurs messages qui critiquent la gestion du  pays et mettent en lumière la souffrance du peuple ivoirien. Sans porter de gants, ils ont interpellé  parfois directement les dirigeants et également le citoyen. Artistes « engagés » qu’ils se déclarent, s’ils le sont encore, ces artistes avaient montré leur engagement pour la cause du peuple et le bien-être de la Côte d’Ivoire.

Tiken Jah, Billy-Billy, Lago Paulin, Yodé et Siro, Fadal Dey et bien d’autres, très en vogue à une époque récente avec des titres qui parlaient très fort et qui ont conquis les cœurs, semblent avoir perdu de leur latin. Ils semblent même être devenus aveugles, sourds ou muets sur les problèmes en Côte d’Ivoire.

Et pourtant, les situations d’insécurité sont réelles avec les microbes, les gnambros qui tuent impunément, les grognes dans l’armée soldées par des mutineries et aujourd’hui des attaques de sites militaires et policiers.

Les problèmes de mauvaise gouvernance, de racket, d’affairisme au sommet de l’’Etat n’ont pas disparu malgré le changement de régime. La réconciliation est en panne, la justice partisane et le pays toujours divisé entre les pro-X et pro-Y.

Le broutage, la drogue qui envahit le milieu des adolescents. Sans oublier le panier de la ménagère qui, depuis, n’arrive plus à se remplir.

Bref, autant de sujets, de matières pour ces artistes qui visiblement manquent d’inspiration et sont devenus aphones, et loin de la scène musicale pour certains. Sinon, à peine osent-ils parler du vécu des Ivoiriens.

Ont-ils abandonné ou sont-ils lassés de voir les problèmes se perpétuer malgré le changement de régimes ou ferment-ils de façon volontaire les yeux, les oreilles et la bouche? Les questions restent posées.

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY