Santé: Tout savoir sur la perlèche en 5 questions

Santé: Tout savoir sur la perlèche en 5 questions

PARTAGER

Il n’est pas rare de voir une personne avec une petite plaie aux coins des lèvres. Dans l’argon ivoirien, on l’appelle « dagbê ». Le nom scientifique de cette affection est la perlèche.

Qu’est ce que la perlèche ?

C’est une mycose buccale, due soit à un champignon ou à une bactérie.

Comment se manifeste-t-elle ?

La perlèche se manifeste par des gerçures, des dépôts blanchâtres ou encore des plaies au coin d’une ou des deux lèvres. Cela peut occasionner des fissures aux commissures des lèvres affectées.

Quelles en sont les causes ?

  • La perlèche peut être causée par une sécheresse des lèvres entrainant la vulnérabilité des lèvres aux champignons et bactéries.
  • Elle peut être aussi due à contrario à une présence excessive de salive aux coins des lèvres.
  • Une autre cause est la présence de crevasses ou gerçures dues au froid.

Comment prévenir la perlèche ?

  • Il faut éviter de se passer trop souvent la langue sur les lèvres.
  • De plus Adopter une alimentation équilibrée avec suffisamment de vitamines A et B, tout en réduisant les sucres.
  • Ayez une bonne hygiène bucco-dentaire, avec des produits adaptés (demandez conseil à votre dentiste ou à votre pharmacien).
  • Pour les personnes sujettes aux gerçures, il faut utiliser un baume hydratant et s’en servir chaque jour.
  • Il est important de boire suffisamment d’eau pour s’hydrater.

Comment traiter la perlèche ?

  • Souvent dans les cas de perlèche débutante et sans gravité, des conseils d’hygiène peuvent suffire : hydrater la peau et adopter une hygiène buccale impeccable.
  • Si le problème est déjà bien installé, un médecin peut donner des médicaments contre la perlèche : crèmes antibiotiques, également hydratantes, ou antifongique selon le germe en cause.
  • Sur le plus long terme, naturellement, il faut veiller à éliminer les facteurs de perlèche pour qu’elle ne réapparaisse plus.

Il peut être très difficile de se débarrasser d’une perlèche si le système immunitaire est très diminué, dans les cas de SIDA ou de syphilis par exemple. Les traitements doivent alors être beaucoup plus agressifs.

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY