Rien à cacher / Ismaël Agana (fils d’Alpha Blondy) : Ses rapports avec son père, sa carrière, clashs familiaux, il dit tout

Progéniture de la méga star ivoirienne du reggae Alpha Blondy, Ismaël Agana a suivi les traces de son père dans la musique mais n’a pas connu le même succès que ce dernier.

Présent sur les antennes de la radio nostalgie dans le cadre de l’émission « rien à cacher », il en a profité pour donner de ses nouvelles.

Pressenti à réussir dans la musique comme son père, la carrière musicale d’Ismael Agana n’a pas volé très haut.

Pour les animateurs de l’émission, cela est dû au fait qu’il n’a pas voulu tenir la perche offerte par son père, il n’a pas voulu « profiter » de l’aura de ce dernier pour briller à son tour. Il a d’ailleurs régné entre les deux parties, pendant un certain temps, un climat de froideur.

L’artiste a assuré que leurs relations sont aujourd’hui au beau fixe.

Revenant sur le fait qu’il n’ait pas connu un grand succès musical, il estime suivre une ligne de progression et qu’il a voulu être lui et non étiquetté comme le « fils de… ».

Il a argué avoir fait son chemin et l’échelle que lui tenait son père l’aurait ralenti dans le sens où il n’aurait pas appris tout seul à écrire les lignes de sa destinée musicale.

Pour le fils de Jagger ( ndlr: sobriquet attribué à son père Alpha Blondy ), chacun évolue à son rythme.

Il s’est ensuite souvenu d’une situation passée bien des années auparavant qui avait semé la zizanie entre ses parents et lui: Sa décision d’arrêter l’école alors qu’il était en plein dans le secondaire. Voulant vivre sa vie selon ses propres termes, il n’a pas reculé et a plié bagages, entrant en clash avec ceux ci.

Homme épanoui aujourd’hui, Ismaël Agana a assuré que tout va pour le mieux chez lui.

Carole G