Retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire : les autorités ivoiriennes n’ont pas été consultées

Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé le retrait de l’organisation de la  Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 à la Côte d’Ivoire. Suite à cette décision, les responsables de la FIF (Fédération ivoirienne de football) ont adressé un courrier à la CAF. L’on apprend également que ni les responsables de la FIF ni les autorités ivoiriennes n’ont été consultés.

«La Côte d’Ivoire ne sera pas prête pour 2021. C’est pour arranger les choses qu’on va décaler. C’est confirmer, la Can 2021 pour le Cameroun et celle de 2023 pour la Côte d’Ivoire», a argué Ahmad Ahmad. Ces propos ont bien évidemment fait réagir la FIF qui, dans un courrier dont copie nous est parvenue, a démenti avoir été approchée par les dirigeants de la CAF. De même la fédération ivoirienne dément l’information selon laquelle les autorités étatiques de la Côte d’Ivoire auraient été approchées.

A la lecture de ce courrier, nous apprenons que la FIF n’a nullement été consultée avant la prise de décision du retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire. «Aucune autorité étatique, ni aucun dirigeant de la fédération, à quelque niveau que ce soit, n’a été contacté ou approché par la Confédération africaine de football avant de prendre cette décision», lit-on dans la note.

Déplorant «cette façon de procéder», la FIF «s’est empressée d’adresser à la CAF un courrier à ce sujet, en préservation des acquis afférents à la CAN 2021».