Religion, le Mawlid célébré ce jeudi, vendredi décrété jour férié

La célébration de la naissance du Prophète Mohammad ou Mawlid  a lieu le jeudi 30 novembre 2017 qui correspond au 12ème jour du mois hégirien de “rabi’ al awwal”.

Cette commémoration est l’occasion pour la communauté musulmane de rappeler le vrai message du Prophète, porteur d’émancipation et de sacralisation de la vie.

En raison de cette célébration de la fête du Mawlid, le vendredi est décrété jour férié.

Cette fête musulmane célèbre l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad à l’origine de l’Islam.

La commémoration de la naissance du Prophète est un sujet de discorde chez les théologiens musulmans, parce qu’elle n’existait pas aux premiers siècles de l’hégire, date à laquelle le prophète quitta sa ville natale de la Mecque pour Médine.

Elle n’est mentionnée ni dans le Coran, ni dans la Sunna. C’est pourquoi, les musulmans l’ont longtemps ignorée.

Ce sont les musulmans égyptiens, tout d’abord, qui l’ont mise à l’honneur et elle est attestée en Egypte dès 1207.

Il faut souligner que la fête d’Al Mawlid  n’est pas considérée comme faisant partie des traditions canoniques de l’islam.

Les Salafistes, notamment, l’envisagent comme une innovation étrangère et, selon l’islam, “toute innovation est égarement”.

De plus, les spécialistes ne s’accordent pas sur la date exacte de la naissance du Prophète Mohammad.

D’autre part, l’imitation des chrétiens fêtant la naissance de Jésus-Christ explique en partie ce rejet.

Cette fête d’Al Mawlid  est cependant largement répandue dans les pays musulmans, officiellement ou non, et fait l’objet d’un jour férié, ou 2 comme c’est le cas au Maroc.

C’est avant tout une fête familiale, où, en Egypte, on offre des bonbons aux enfants et, en Tunisie, on prépare une crème pâtissière à base de pignons de pin.

Wassimagnon, Abidjan