Recevant les femmes du RACI, Soro ferme «si je n’étais pas rebelle, Alassane ne serait pas président»

L’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro  continue ses pics à l’endroit de son ancien camp.

Depuis sa démission « voulue par Ouattara »,Guillaume Soro  qui semble avoir mal digéré cet état des choses multiplie des sorties contre Alassane Ouattara et le RHDP.

Recevant hier les femmes du rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), devenu par ailleurs un parti politique proche de lui le samedi 16 février dernier, Guillaume Soro  a été ferme. Le président du comité politique  (CP) a déclaré que le chef de l’Etat Alassane Ouattara lui doit son poste de président de la république.

Pour mieux nous suivre merci de télécharger notre application sur Play Store: Faceabidjan

«Si moi là j’étais manipulable, si j’étais influençable, si je n’étais pas rebelle, Alassane ne serait pas président en Côte d’Ivoire. C’est parce que j’ai résisté à la tentation de l’argent, à la tentation du pouvoir qu’Alassane est président. Même si aujourd’hui il dit que Guillaume n’a rien fait, mais ce n’est pas grave, les Ivoiriens savent, ça ne s’est pas passé au moyen-âge. Je vois des gens aujourd’hui, ils sont courageux, ils bombent leur poitrine, ils étaient où ?», a affirmé Guillaume Soro.

Guillaume Soro a profité de cette rencontre pour appeler au pardon et à la réconciliation.

« Ce que je dis aujourd’hui c’est qu’il faut qu’on s’engage dans le pardon parce que chacun a commis une faute. Personne n’est exempt de péché. Nous tous nous avons péché, mais il faut avoir du courage pour reconnaitre qu’on a péché. Il temps qu’on se mette maintenant ensemble pour la réconciliation  », a-t-il fait savoir.

Depuis sa démission du poste de président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro  a affirmé n’avoir plus de devoir de réserve. Le député de Ferkessedougou qui a créé le comité politique, « un instrument de réflexion » selon, lui a décidé de prendre part au jeu politique. Il multiplie des pics contre ses anciens amis du pouvoir pour marquer sa rupture avec ces derniers

Jean Chrésus