Nouvelle découverte d’une jeune fille violée et assassinée à Yopougon

C’est la troisième horreur du genre depuis le début de l’année 2019 dans la commune de Yopougon à Abidjan. Une jeune  d’une dizaine d’années a été retrouvée morte dans un maquis.

La jeune victime dont l’âge varie entre 16 et 18ans a été retrouvée sans vie ce jour dans un maquis  dit « chez Sara », secteur complexe et non loin d’une pharmacie par les habitants à leur réveil.

Selon les conditions de découverte, elle aurait été violée d’abord, avant d’être assassinée par strangulation. Les faits se sont déroulés en milieu de nuit. Et informée tôt le matin, la police s’y est rendue pour des constatations.
Il est probable qu’au moins deux individus aient organisé ce plan macabre, selon des indices relevés sur le lieu du drame.

La scène plonge une nouvelle fois la commune de Yopougon  dans l’émoi, récemment en effervescence à l’annonce de la mise en liberté de l’ex président Laurent Gbagbo et Charles Blé leader de la galaxie patriotique.

Adriel