Murielle Ahouré (athlétisme) : « Je suis très fraîche »

En prélude à la Ligue de Diamant qui débute bientôt, la sprinteuse ivoirienne, Murielle Ahouré, s’est mise dans le starting block et a fait des confidences.

 La Ligue de Diamant qui s’ouvre très bientôt intéresse la sprinteuse ivoirienne, Murielle Ahouré. Elle l’a fait savoir dans l’émission « Talents d’Afrique » de Canal Plus diffusée le mercredi 2 mai 2018. « Pour moi, je prépare déjà la saison en plein air qui va commencer dès le 4 mai avec l’ouverture de la Ligue de Diamant. Le but, pour ça, c’est bien sûr de revenir très forte encore sur le 100 et le 200 mètres. Mais cette année, je pense que je vais faire un peu plus le 200 mètres que le 100 mètres », a-t-elle confié.

Murielle Ahouré souligne qu’elle est en forme plus que jamais, à 30 ans. « A 30 ans (elle est née le 23 août 1987 : ndlr), je pense que c’est l’âge de la maturité. Moi, j’ai commencé l’athlétisme très tard. J’ai commencé entre 17 ans et 18 ans. Donc pour moi, je suis un peu toujours nouvelle dans l’athlétisme. Donc je suis très fraiche, mais à 30 ans, en ce moment, je suis au top de ma carrière. Parce que je viens de faire ma meilleure performance de toute ma vie. En revenant d’une très grave blessure qui m’a pris 2 ans pour me remettre. Et avec beaucoup d’obstacles que j’ai passés. Donc, je suis happy pour le futur », a dit la sprinteuse.

Le Futur ? Oui, pour le futur, un titre olympique serait la récompense logique de la reine ivoirienne des pistes. « Un titre mondial bien sûr aux Jeux Olympiques, c’est la seule médaille qui me manque en ce moment. Pour moi, c’est une médaille olympique. C’est pour ça que je travaille dur. J’ai fait 4 médailles d’argent au championnat du monde en salle et à l’extérieur ».

Pour rappel, la Ligue de diamant de l’IAAF est une compétition d’athlétisme organisée annuellement depuis 2010 par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF). Elle est composée de 14 meetings et sacre chaque année un vainqueur dans 16 disciplines de l’athlétisme.

 

Adolphe Angoua