Mondial 2018: Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, la chute

Mondial 2018: Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, la chute

PARTAGER

Présents au Mondial 2014 au Brésil, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Ghana ne verront pas la Russie l’été prochain. Ces quatre grandes nations du football africain vont devoir rebondir après cette non-qualification.

Algérie: Ils ont écrit l’histoire en devenant la première équipe algérienne à jouer un huitième de finale au Brésil lors de la dernière Coupe du monde en 2014 face à l’Allemagne. Les Fennecs avaient réussi un bel exploit et on pensait qu’ils allaient surfer sur la vague. C’est tout le contraire qui s’est passé. Leur parcours lors de ces éliminatoires restera comme un cauchemar, avec une piteuse 4e place du groupe B et deux malheureux points, synonymes de déconfiture. La faute à qui ? A une fédération incapable de trouver le bon remplaçant après le départ de Christian Gourcuff après la CAN 2015 en Guinée équatoriale ? A des joueurs qui se sont vus trop beaux ? La réponse est certainement entre les deux. Mais en tout état de cause, cette non-qualification pour l’Algérie restera comme un grand gâchis pour une génération de joueurs qui avait le potentiel pour participer à un nouveau Mondial. Mais avec deux nuls et quatre défaites avec quatre sélectionneurs différents, la vraie reconstruction semble désormais une évidence.

Cameroun: On les avait laissés dans la joie d’un titre de champion d’Afrique au Gabon. On espérait qu’ils continueraient sur leur lancée. Mais les Camerounais sont aussi passés à la trappe après une victoire, quatre nuls et une défaite. Certes, le groupe des Indomptables comptait deux autres mondialistes du Brésil avec le Nigeria et l’Algérie. Les hommes d’Hugo Broos avaient été tenus en échec par le Nigeria (1-1), à Yaoundé, lors de la quatrième journée. Seul un sans-faute dans les trois dernières rencontres pouvait leur permettre de décrocher leur billet pour le Mondial. Le sélectionneur belge s’était pourtant appuyé sur le groupe titré au Gabon pour atteindre l’objectif Russie 2018. Le Cameroun qui a construit sa victoire lors de la dernière CAN en faisant d’un groupe soudé une force, a très mal négocié son virage. Cet été, le Cameroun s’était rendu en Russie pour disputer la Coupe des Confédérations. Les Lions indomptables avaient terminé dernier de leur groupe, devancés par l’Allemagne, vainqueur de l’épreuve, le Chili et l’Australie. Ce groupe manquait-il d’expérience ou de grandes individualités ? Il va falloir attendre encore pour voir les Lions indomptables revenir en phase finale d’un Mondial, eux qui comptent le plus grand nombre de participations du continent africain.

Lire la suite sur: http://afriquefoot.rfi.fr/20171113-mondial-2018-algerie-cameroun-cote-iv…

Source : Africatime Côte d’Ivoire

Africatime Côte d’Ivoire

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY