Moïse Lida Kouassi : « le RDR n’est pas un parti national, mais communautaire »

A peine sortie de prison puis amnistié, Moïse Lida Kouassi s’en est pris à la politique du Rassemblement des Républicains (RDR), parti au pouvoir. L’ex-ministre Ivoirien de la Défense n’est pas allé dans la dentelle avec le parti d’Alassane Ouattara. Il a déclaré que le RDR ne serait pas un parti politique national mais plutôt communautaire. Ses propos n’ont pas été du goût des cadres de la rue Lepic.

Libéré de prison le 8 août dernier à Abidjan, Moïse Lida Kouassi  reçu la visite de Kouadio Konan Bertin dit KKB, candidat malheureux à la présidentielle de 2015. Lors de cette visite, l’ex-ministre Ivoirien de la Défense, sous le régime de Laurent Gbagbo, n’a pas été tendre avec le Rassemblement des Républicains (RDR) dans ses propos. Il s’en directement prit à la politique menée par le parti au pouvoir.

« Le RDR n’est pas un parti national mais communautaire et confessionnel. Pourquoi les législatives à Agboville, le RDR ne trouve pas un Abbey, mais qui est de leur parti ? Pourquoi à Lakota le RDR ne trouve pas un Dida, mais qui est de leur parti ? Avez-vous déjà vu un Séry (Bété) député au Nord ? Que les gens soient content ou pas, j’assume mes propos », a déclaré Moïse Lida Kouassi.

A la suite cette sortie de l’ex-ministre de Gbagbo, les réactions se sont multipliées. Du coté des cadres de la Lepic siège du parti d’Alassane Ouattara la réaction ne s’est pas du tout faite attendre. Le RDR qualifie les propos tenus par Lida Kouassi de tribalistes et haineux. Ils tiennent à rappeler que ce cadre du Front popuaire Ivoirien (FPI)  a été libéré puis amnistié par le Chef de l’Etat.