Michel Camdessus se dit émerveillé par les performances de la Côte d’Ivoire

Michel Camdessus se dit émerveillé par les performances de la Côte d’Ivoire
Michel Camdessus

L’ancien patron du Fmi parle de ce que sera le monde en 2050.

Développement économique: Michel Camdessus se dit émerveillé par les performances de la Côte d’Ivoire 

L’ancien directeur général du Fonds monétaire international (Fmi) et gouverneur honoraire de la Banque de France, Michel Camdessus, croit en la classe moyenne de l’Afrique qui sera le fer de lance sur le continent et dans le monde. Reçu ce mardi 29 mai 2018, par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), en compagnie du vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Michel Camdessus voit grand pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique.

L’ex-directeur général du Fmi se dit stupéfait de ce qu’est devenue la ville d’Abidjan. «Cette ville a changé et on sent un dynamisme dans la vie», s’est-il exclamé. Pour lui, le constat élogieux que font les institutions internationales sur la Côte d’Ivoire est bien connu. Mais, «je ne peux que m’incliner ici, vu les performances», avoue-t-il.

Selon Michel Camdessus, accéder à l’émergence n’est pas forcément franchir une ligne d’arrivée, mais c’est franchir une ligne de départ. Il reste persuadé que la Côte d’Ivoire, grâce aux efforts et aux gouvernants, parviendra à atteindre ses objectifs. Rompu aux arcanes des finances, l’ancien patron du Fmi a fait une projection pour 2050. A travers des  hyper tendances dévoilées, il présente le tableau de ce que sera le monde en 2050. En premier lieu, il pointe du doigt l’explosion démographique qui favorisera aussi une main d’œuvre abondante. En deuxième lieu, le conférencier souligne la création de richesse qui va aussi croître grâce à la forte croissance de la population. Puis troisièmement, la formidable percée dans les économies émergentes. «On assistera à une inversion des rapports de puissance dans le monde», dit-il.

En clair, si le G7 a contrôlé la grande partie de l’économie mondiale il y a des années, ce ne sera plus le cas en 2050, surtout avec l’émergence de la classe moyenne qui sera l’un des moteurs de la croissance. Comme cinquième hyper tendance, l’hôte de la Côte d’Ivoire parle de nouveaux visages de la violence.

Cependant, Michel Camdessus affirme que la Côte d’Ivoire peut atteindre l’émergence avant le terme prévu. «Vous êtes en train de franchir le cap de l’émergence et vous êtes maintenant dirigés vers l’aboutissement de vos programmes respectifs», explique-t-il. Mais il insiste sur l’éradication de la pauvreté et la progression des inégalités en mettant en place une gouvernance mondiale pour un monde multipolaire.

Le président de la Cgeci, Jean Marie Ackah, a, pour sa part, indiqué que l’histoire économique a toujours démontré que les pays qui ont réussi la transformation structurelle de leur économie se sont largement appuyés sur leur secteur privé national et ont favorisé l’émergence de champions nationaux, à l’exemple du Maroc, de la Turquie, de la Malaisie, de la Corée du Sud et du Brésil. «Or en Côte d’Ivoire, le diagnostic est sans appel: les champions nationaux sont quasi inexistants. Les très rares champions nationaux demeurent fragiles, trop petits et trop peu soutenus. Notre tissu d’entreprises ivoiriennes n’est pas encore à la dimension de la puissance économique de la Côte d’Ivoire», déplore-t-il.

Pour lui, l’entreprise ivoirienne a besoin d’être accompagnée. «Et c’est ensemble, secteur privé, État et partenaires techniques et financiers que nous parviendrons à construire des champions capables de vendre à l’international le label Made in Côte d’Ivoire et consolider l’inclusive de notre Économie», affirme le président du patronat.

Après les allocutions, le patronat et les membres du gouvernement ont échangé à huis clos, en présence du vice-Président de la République, du Premier ministre et de Michel Camdessus accompagné de son épouse Brigitte d’Arcy.

fratmat.info

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Source : Iciabidjan

Iciabidjan