Mercato: Comment Henry a dit oui aux Girondins de Bordeaux

Mercato: Comment Henry a dit oui aux Girondins de Bordeaux

Selon les informations de RMC Sport, Thierry Henry a donné son accord pour rejoindre les Girondins de Bordeaux. Il ne manque désormais plus qu’aux futurs propriétaires américains de GACP à valider le dossier pour qu’Henry devienne entraîneur des Girondins.
Après avoir lancé la carrière de Laurent Blanc en 2007, les Girondins de Bordeaux pourraient bien offrir de nouveau une première expérience d’entraîneur à un champion du monde 1998. Selon les informations de RMC Sport, Thierry Henry a donné son accord pour rejoindre les Girondins de Bordeaux, qui ont mis à pied Gustavo Poyet le 17 août au lendemain de son coup de gueule en conférence de presse. Il ne manque désormais plus qu’aux futurs propriétaires américains de GACP (General American Capital Partners) à valider le dossier pour que l’ancien attaquant des Bleus devienne le nouvel entraîneur bordelais. Un accord total n’a jamais été aussi proche.

Grimandi pourrait être son adjoint
Retraité des terrains depuis 2014, après avoir pris sa retraite internationale en 2010 dans la foulée du fiasco de la Coupe du monde en Afrique du Sud, Henry s’est d’abord tourné vers la télévision. Recruté par le géant Sky Sports, il a distillé ses analyses pendant quatre ans, avant d’annoncer cet été la fin de sa collaboration avec la chaîne britannique pour se consacrer à sa carrière d’entraîneur. Entre-temps, il est devenu en août 2016 l’un des adjoints de Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique. Chargé notamment d’apporter ses conseils aux attaquants des Diables Rouges, il a pris part à la Coupe du monde en Russie.

Après le Mondial, son nom a été évoqué par la presse anglaise pour s’installer aux commandes d’Aston Villa, qui a finalement confié le poste à Steve Bruce. Plutôt que la Championship, Henry pourrait donc faire ses grands débuts comme entraîneur en Ligue 1. Si l’opération vient à se finaliser, il pourrait débarquer avec Gilles Grimandi, qui a été son coéquipier à Arsenal entre 1999 et 2002, comme adjoint. Henry doit rencontrer le président du groupe GACP, Joseph DaGrosa, et son équipe ce jeudi pour valider ou non s’il deviendra le nouveau coach des Girondins. Si le dossier venait à se boucler, l’officialisation ne pourrait avoir lieu avant vendredi, date de la dernière réunion entre l’entourage de Gustavo Poyet et les dirigeants bordelais pour entériner le départ de l’Uruguayen. Mais GACP peut toujours mettre son veto et il n’y a donc pas encore d’accord total.

RR avec Nicolas Paolorsi
bfmtv

Source : Ivorian

Ivorian