Manucho, la pépite ivoirienne du football égyptien qui frappe à la porte des Eléphants

Méconnu du grand public sportif ivoirien, Fabrice Elysée Kouadio Kouakou à fait les beaux jours du championnat estonien avant d’atterrir en Égypte, plus précisément à Al Ittihad d’Alexandrie cette saison, ùo il fait les beaux jours de son club.

Né un 3 octobre 1990 à Bouaké, Fabrice Elysée Kouadio Kouakou dit « Manucho » a été revele lors d’un tournoi au Nigéria, qui lui a permis de déposer ses valises à JK Nõmme Kalju, dans le championnat estonien.

Lui qui a debuté sa carriere footballistique à Ocaf à Adjamé.

En janvier 2012, il part au FC Infonet Tallinn, un club de 2è division en Estonie pour acquérir plus d’expérience.

Ce qui lui réussit, vu qu’il devient le meilleur buteur et meilleur joueur avec 30 réalisations en 31 matchs.  Ce qui lui valut le titre de meilleur joueur africain en Europe lors de la saison 2012-2013 et comme bonus la montée de son club en première division estonienne.

La saison suivante, il fait encore parler de lui avec 25 buts inscrits en 29 matchs. Malheureusement en 2017, FC Infonet Tallinn disparait du football estonien.

Manucho plie donc bagages et atterrit à l’USMA d’Alger,  CS Constantine (Algérie) avant de déposer ses valises en Egypte cette saison.

Aujourd’hui âgé de 28 ans, Kouadio Elysée espère fait partie de la sélection ivoirienne en vue de la campagne pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui devrait se tenir au Cameroun.