Les stars défendent Cyntoia Brown, esclave sexuelle condamnée à perpétuité

En 2004, Cyntoia Brown, une jeune esclave sexuelle de 16 ans, parvient à se libérer en tuant un homme qui la séquestrait. Pour s’être défendue, Cyntoia a été condamnée à la prison à perpétuité; en masse, les célébrités réclament aujourd’hui sa libération. C’est un véritable cauchemar qu’a vécu Cyntoia Brown. En 2004, et alors qu’elle n’avait que 16 ans, cette jeune américaine originaire de Nashville était entre les mains d’un trafiquant sexuel, “Kutthroat” (“Coupe-gorge”), qui la forçait à se prostituer. Le 5 août 2004, un ancien tireur d’élite de 43 ans du nom de Johnny Mitchell Allen l’emmène de force chez lui pour exiger d’elle des rapports sexuels.

Au milieu de la nuit, Cyntoia, qui était en panique après avoir découvert que cet homme possédait plusieurs armes, est parvenue à se libérer en le tuant d’une balle dans la tête. Rapidement, la jeune fille avoue être coupable de ce meurtre et est condamnée en 2006 à la prison à perpétuité. #freecyntoiabrown Ces faits, qui remontent à pas moins de treize ans, ont récemment refait surface après que Daniel Birman, qui avait réalisé en 2011 le documentaire “Me facing life, Cyntoia’s story”, en a reparlé dans le cadre d’un reportage réalisé par Fox News et diffusé le 16 novembre dernier.

Depuis ce reportage, le cas de Cyntoia est au centre de toutes les attentions, et le hashtag “freecyntoiabrown” se multiplie. De nombreuses célébrités, à commencer par Kim Kardashian, ont ainsi pris la parole sur les réseaux sociaux pour demander la libération de cette jeune femme. “Le système a échoué. Cela me brise le coeur de voir qu’une jeune femme victime de trafic sexuel et ayant eu le courage de se défendre, soit jetée en prison à vie. Nous devons faire mieux et faire ce qui est juste. J’ai appelé mes avocats hier pour voir ce que l’on pourrait faire pour réparer ça”, a ainsi affirmé Kim dans un message diffusé sur Twitter.

Cara Delevingne, Snoop Dogg et Rihanna font également partie des stars qui réclament la libération de Cyntoia: “Est-ce que quelqu’un a changé la définition du mot #JUSTICE en cours de route? Parce que… il y a quelque chose qui ne va pas dans le fait de banaliser ce que font les violeurs et que l’on jette la victime en prison à vie!”, s’est quant à elle exclamée Rihanna sur Instagram.

Changement de loi

Suite à l’affaire de Cyntoia et au documentaire de Daniel Birman, la loi a changé dans l’État du Tennessee où la jeune femme purge sa peine; désormais, un mineur ne peut plus être condamné pour prostitution. Or, Cyntoia est toujours détenue pour ce fait, et pour avoir tué un “client”; une injustice supplémentaire qui révolte le peuple américain. À moins d’un retournement de situation, Cyntoia, âgée aujourd’hui de 29 ans, ne pourra demander sa liberté conditionnelle qu’en 2057, soit à 67 ans. Une pétition directement adressée au Sénat et à Donald Trump a été lancée pour demander la grâce présidentielle. Depuis la prison du Tennessee, Cyntoia a obtenu son diplôme et est devenue une conseillère bénévole au service des femmes.

 

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be