Les miltaires auteurs des tirs en Côte-d’Ivoire à Abidjan et Korhogo « seront...

Les miltaires auteurs des tirs en Côte-d’Ivoire à Abidjan et Korhogo « seront radiés » (état-major)

PARTAGER

Edwige FIENDE

Les auteurs des tirs samedi à Abidjan et Korhogo (Nord ivoirien) qui ont fait trois morts et trois blessés « seront radiés », selon un communiqué de l’état-major des armées de Côte d’Ivoire.

« Dans la nuit de vendredi à samedi, des militaires ont procédé à des tirs dans les environs de la caserne du 4e bataillon d’infanterie » de Korhogo tandis que d’autres ont « perpétré des actes de violence envers des forces de l’ordre en service au poste de contrôle de Ndotré », à Abobo, au nord d’Abidjan avant d’effectuer des tirs en l’air, a indiqué le chef d’état-major des armées, le général Sékou Touré, dans la note.

Trois soldats ont été interpellés à Abobo, trois autres à Korhogo, où trois morts et trois blessés ont été enregistrés après les tirs, selon un bilan de l’état-major qui précise que les blessés ont été « pris en charge par le service médical des armées »

« Les auteurs de tels agissements seront radiés des effectifs et mis à la disposition de la justice », a prévenu le général Sékou, appelant « toutes les forces de défense et de sécurité à la vigilance ».

En janvier puis en mai, des soldats s’étaient mutinés pour réclamer le reliquat de primes promises.

Fin mai, des démobilisés ont aussi réclamé des primes de 18 millions FCFA chacun, après que leurs ex-frères d’armes intégrés dans l’armée ont obtenu 12 millions FCFA suite à ces deux mouvements d’humeur.

A l’issue de cette manifestation qui a fait quatre morts, le gouvernement ivoirien s’est engagé à trouver une « solution aux problèmes » des ex-rebelles.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY