Le travail de DJ Arafat enfin reconnu : Le chanteur fait officier du mérite culturel par Maurice Bandaman

Enfin, pourrait-on dire, le mérite de DJ Arafat vient d’être reconnu. Et le chanteur était tout en joie ce mercredi 13 février 2019 à l’occasion de la rentrée culturelle du ministère de la Culture et de la Francophonie où il a été fait officier du mérite culturel par le ministre Maurice Bandaman.

DJ Arafat avec 16 autres personnalités du ministère de la Culture et de la Francophonie ont été décorés cet après-midi à la salle Christian Lathier du Palais de la Culture de Treichville. Cette distinction récompensant le mérite a été très bien accueillie par le chanteur qui a traduit toute sa joie et sa reconnaissance au premier responsable de la culture en Côte d’Ivoire.

Il lui aura fallu attendre plusieurs années de travail accru et surtout faire preuve de beaucoup de sagesse et de maturité pour décrocher la palme, à en croire le Maurice Bandaman. Et sa ‘’renaissance’’ a été pour beaucoup dans sa distinction.

De fait, en avril 2018 DJ Arafat avait crié son indignation de n’avoir pas été parmi les artistes et acteurs culturels décorés par le ministre de la Culture et de la Francophonie. Il avait même élevé une vive protestation contre Molare qui avait reçu cette distinction. Dans une vidéo en direct, DJ Arafat avait estimé qu’il restait un grand oublié de l’État de Côte d’Ivoire. Beerus Sama disait avoir beaucoup trop apporté à la nation ivoirienne pour ne jusque-là pas avoir la moindre décoration.

« Je vois beaucoup de choses sur Facebook par rapport à la décoration de Molare. Écoutez la Chine, faites ce que votre cœur dit, faites ce qui vous semble juste. Sachez que je vois le combat que vous menez, il faut qu’on se dise la vérité, c’est votre palabre », avait-il réagi depuis la France où il se trouvait dans le cadre d’une longue tournée européenne.

En réponse à la réaction de DJ Arafat après la décoration de 4 acteurs du showbiz notamment Le Molare, Angelo Kabila, Aimé Zebié et Bilé Didier avait promis de recevoir l’artiste mécontent. « Très bien noté, Je recevrai Arafat », avait-il confié recommandant à DJ Arafat beaucoup de sagesse et de maturité pour prétendre à une telle distinction. Le message étant passé, Beerus Sama a pu avoir un an après cette décoration tant réclamée.

 

 

Philip KLA