Le syndicat des agents du ministère de l’Intérieur en Côte-d’Ivoire reconduit sa...

Le syndicat des agents du ministère de l’Intérieur en Côte-d’Ivoire reconduit sa grève le 11 septembre

PARTAGER

Ange TIEMOKO

Le syndicat national des agents du ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire (SYNAMICI) qui a observé un arrêt de travail de lundi à vendredi, pour réclamer notamment des indemnités de sujétion et risque, a décidé de reconduire son mouvement pour cinq jours, à partir du 11 septembre, dans une note.

« Le SYNAMICI décide de reconduire son mouvement de grève à partir du lundi 11 septembre, tout en restant ouvert aux discussions allant dans le sens de la satisfaction définitive de ses revendications », indique le document signé du secrétaire général de ce syndicat, Yves Sery.

Depuis le 04 septembre, les fonctionnaires et agents du ministère de l’Intérieur observent un arrêt de travail sur tout le territoire ivoirien, pour réclamer entre autres, l’institution d’indemnités de sujétion, l’institution de primes, l’intégration des gens de maison (blanchisseurs, cuisiniers…) à la fonction publique, la prise d’actes garantissant leur emploi dans les collectivités territoriales.

Lundi, à l’entame de ce mouvement de protestation, une « rencontre a été initiée par le ministère de l’Intérieur avec les grévistes, (mais elle) a accouché d’une souris », a affirmé M. Sery, expliquant que les syndicats ont « rejeté l’idée (de leur tutelle) d’organiser un séminaire de réflexion sur leurs revendications », estimant que « les autorités les connaissent déjà, depuis plusieurs années ».

En avril, à l’issue d’un précédent arrêt de travail de cinq jours, un mémorandum « resté sans suite » avait été « rédigé par le SYNAMICI à la demande du ministre de l’Intérieur », et déposé le 31 mai, a rappelé le syndicat qui dénonce le « laxisme des autorités ivoiriennes dans le traitement des agents et fonctionnaires ».

ATI avec Malick Gaye
Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY