Le père de Zaha révèle : « c’est Gervinho qui m’a demandé de convaincre mon fils… »

Le père de Wilfried Zaha est très en colère contre la Fédération ivoirienne de football et le sélectionneur des Eléphants, Kamara Ibrahim. Il ne digère pas le fait que son fils n’ait pas été retenu pour le match contre le Rwanda le samedi 9 septembre prochain dans le cadre des qualifications pour la CAN 2019.

« Mon fils s’attendait à être sélectionné mais il a été surpris de ne pas voir son nom apparaître dans la liste. Je suis surpris que Kamara dise qu’il ne l’a pas sélectionné parce qu’il avait des problèmes personnels. Je pense qu’il faut qu’on dise la vérité aux Ivoiriens », avait grogné M. Tiendé Zaha lors d’un échange avec le journaliste ivoirien Choilio Diomandé.

Après avoir exprimé ce mécontentement, l’homme est revenu sur les circonstances de l’arrivée de son fils en équipe de Côte d’Ivoire en 2017.

En effet, Wilfried Zaha, né sur le sol ivoirien, a grandi en Angleterre. Mais après avoir disputé deux matches amicaux avec les “Three Lions”, il a été sollicité pour porter les couleurs de la “Selefanto”.

M. Tiendé regrette alors que son fils soit « traité de la sorte » alors qu’il a réussi à convaincre son garçon de venir jouer en sélection ivoirienne, par patriotisme. Cela d’autant plus qu’il a été approché par Gervinho.

«Par le passé, avant que je ne rencontre le président Sidy Diallo, c’est Gervinho qui a été le premier à me contacter, afin que je puisse convaincre mon fils. C’est ce que j’ai fait par patriotisme. Donc, qu’on arrête de mentir aux Ivoiriens », a expliqué le père de Wilfried Zaha.

Joe Midelli