La Côte d’Ivoire décide de réduire sa production de cacao d’ici deux ans

Dans la droite ligne de ce que le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, avait précisé à CommodAfrica lors du Salon international de l’agriculture à Paris ( visionner notre interview vidéo) début mars, le Conseil du café-cacao (CCC) va suspendre ses programmes d’accroissement de la production de cacao durant la campagne à venir 2018/19 qui démarrera début octobre, a déclaré vendredi le Conseil.

L’organisme entend faire cesser la distribution de semences et plants de cacaoyers hybrides de haute qualité par les grands fabricants de chocolat implantés en Côte d’Ivoire comme Nestlé, Mars, et autres, du moins pour un temps.

En effet, souligne le Conseil, rapporte Reuters, si cela a permis de faire grimper les rendements et la production en Côte d’Ivoire, cela a aussi contribué au surapprovisionement mondial du marché, faisant chuter les cours du cacao.

Durant cette pause, le CCC va effectuer un recensement des vergers de cacao et café en Côte d’Ivoire.

Le CCC a pour objectif de faire redescendre la production vers 1,8-1,9 million de tonnes (Mt). Sur les 10 dernières années elle est passée de 1,6 Mt à plus de 2 Mt en 2016/17 ; elle est attendue par le CCC à 1,9 Mt cette campagne 2017/18 en cours.

Rappelons que, outre cette directive à l’endroit des grands groupes chocolatiers pour la prochaine campagne, la Côte d’Ivoire a décidé d’arracher 300 000 ha de cacaoyers infectes par le swollen shoot sur les trois prochaines campagnes (lire nos informations); 25 000 ha auraient déjà nettoyés. En outre, la politique de déguerpissement des cacaoculteurs de forêts classées impactera la production.

En savoir plus sur http://www.commodafrica.com/12-03-2018-la-cote-divoire-decide-de-reduire…

Source : Africatime Côte d’Ivoire

Africatime Côte d’Ivoire