La Côte d’Ivoire « crache » sur 12,500 milliards FCFA des investisseurs

L’Etat de Côte d’Ivoire a rejeté mardi 12,500 milliards de FCFA (environ 21,250 millions de dollars) de soumissions provenant des investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 36 mois, a appris APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar.

L’émetteur avait mis en adjudication 35 milliards de FCFA, mais il n’a reçu comme soumissions globales que 12,500 milliards de FCFA à l’issue de l’opération. Pourtant, la Côte d’Ivoire, la locomotive économique de l’UEMOA, a une bonne signature avec souvent une sursouscription à ses opérations d’adjudication de titres publics sur le marché financier sous régional.

Selon l’agence UMOA-Titres, seuls trois pays à savoir le Burkina (1 milliard de FCFA), la Côte d’Ivoire (11 milliards de FCFA) et le Sénégal (500 millions de FCFA) ont participé à l’opération sur les huit pays que compte l’UEMOA.

Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions s’est situé à 35,71%.