Insolite : Des enfants de 4 ans accusés d’avoir violé une camarade de classe

L’affaire paraît insolite mais déjà portée au commissariat. Des enfants de 4 ans sont accusés d’avoir violé une camarade de classe.

Cette affaire de viol en réunion sur mineur a éclaté au grand jour après le dépôt d’une main courante, en début de semaine, au commissariat du XIIIe arrondissement de Paris, rapportent les médias Français. L’affaire de cette petite fille qui aurait subi une « pénétration digitale » dans la cour de son école maternelle se serait passée à la mi-septembre.

À en croire les faits, c’est dans la cour d’une école maternelle du même arrondissement où est scolarisée la petite fille qu’aurait eu lieu l’acte. Trois camarades du même âge l’auraient isolée sous une structure de jeu avant de lui retirer ses vêtements et de lui infliger une « pénétration digitale ». La même victime aurait déjà été victime de tels abus, commis par deux autres camarades de classe.

Toutefois, à propos de la responsabilité des auteurs des actes sexuels infligés à la fillette de quatre ans, « les parquets, dans la pratique, n’engagent bien évidemment pas de poursuites contre des enfants aussi petits », précise un policier spécialisé et rapporté par BfmTV.

Selon Michèle Créoff, vice-présidente du Conseil national de protection de l’enfance (CNPE), « ce type d’actes n’est pas fréquent, mais pas exceptionnel non plus. On est à l’âge des premiers émois. A un stade de développement où la curiosité émerge, notamment au niveau sensoriel et sexuel », a-t-elle confié au quotidien Le Parisien.