Grève des enseignants, le gouvernement reçoit en urgence les grévistes

Le monde de l’éducation formation fait face à une grève depuis deux mois.

Deux moins que grévistes et gouvernement  se défient.

Suite aux violentes manifestations entre étudiants, élèves et forces de l’ordre à Abidjan  et dans plusieurs villes de l’intérieur, le gouvernement  a rencontré comme constaté par koaci dans la soirée d’hier mardi les grévistes.

Délégué par le le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, c’est le ministre l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdallah Toikeusse Mabri qui a présidé la rencontre interministérielle sur la situation de grève qui prévaut dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.

Mabri Toikeusse a au nom du collège ministériel plaidé pour la levée des mots d’ordre de grève et promis un cadre d’échange qui sera mis en place par le Premier Ministre afin de discuter et trouver les solutions durables à tous les problèmes qui minent le système éducatif ivoirien.

Les syndicats  ont promis convoquer leurs amis à des Assemblées Générales Extraordinaires, pour adopter la conduite à tenir.

Ont pris part à cette rencontre, Kandia Camara, Ministre de l’Education Nationale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle , Adama Koné, Ministre de l’économie et des Finances, Mamadou Touré, Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Issa Coulibaly, Ministre de la Fonction Publique, Moussa Sanogo, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et l’ensemble les syndicats  que compose le système éducatif ivoirien.