Gouvernement Gon III/Qui est Aimée Zébéyoux : « la princesse de Gagnoa » choisie par Ouattara

Nombreux sont les ivoiriens qui ne la connaissent pas. Aimée Zébéyoux a été nommée dans le nouveau gouvernement ivoirien, rendu public ce mardi 10 juillet. Cette juriste de formation occupe désormais le poste de Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des droits de l’Homme. Celle que l’on surnomme la « princesse de Gagnoa » aura la lourde tâche de faire respecter les droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. Aimée Zébéyoux est également la figure de la société civile du gouvernement Gon Coulibaly III.

Le nouveau gouvernement ivoirien comporte 41 membres, dont 36 ministres et 5 Secrétaires d’Etat. C’est l’une des rares fois où la société civile est représentée dans une équipe gouvernementale en Côte d’Ivoire. Mme Aimée Zébéyoux, nommée Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des droits de l’Homme, chargée des Droits de l’homme en est la représentante.

Depuis le mardi 10 juillet, dernier, date de la publication de la composition du nouveau gouvernement, son nom court les lèvres de nombreux ivoiriens. Mme Zébéyoux, peu connue du grand public, aura désormais la lourde tâche de faire respecter les droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. La nomination de cette juriste entant que représentante de la société civile au sein du gouvernement suscite de nombreuses interrogations.

En réalité qui est Mme Aimée Zébéyoux ? Cette femme originaire de la ville de Gagnoa (centre-ouest) est en réalité juriste de formation. Elle est magistrat et présidente de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire. Dernièrement, Aimée Zébéyoux a été admise au grade de magistrat Hors-Hiérarchie et occupe à ce jour les fonctions d’Avocat général près la Cour suprême de Côte d’Ivoire. Elle est également est juge à la Cour d’arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI), juge arbitre à la Cour de justice de l’OHADA et fût experte-juridique à la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR).

Par ailleurs, Mme Zébéyoux occupe aujourd’hui les fonctions de de juge des enfants, juge chargée des affaires civiles et commerciales, juge-commissaire, chargé des liquidations, redressements judiciaires et liquidations de sociétés, Conseiller à la Cour d’appel, présidente de la Chambre civile, commerciale et administrative, présidente de la Chambre correctionnelle et présidente de la Chambre d’accusation. Espérons que celle qu’on appelle la « princesse de Gagnoa » sera à la hauteur des attentes des ivoiriens.