Football ivoirien : La FIFA met la FIF et le GX devant leurs responsabilités

La FIFA vient de mettre fin aux supputations qui avaient cours à l’issue du sommet de Zurich qui a réuni l’instance mondiale du football, la Fédération ivoirienne de football (Fif) et le GX le 20 mars dernier.

Dans une missive adressée aux deux camps en conflit, la FIFA qui tient à restituer la réalité des faits, fait remarquer qu’« au terme de ces réunions, chaque groupe a campé sur sa position, de sorte qu’il n’a pas été possible de concilier les positions des deux camps ».

Aussi, la Fifa qui précise qu’elle n’a pris aucune décision, « regrette que la famille du football ivoirien ressorte de cette rencontre, aussi divisée qu’elle y était rentrée ».

Néanmoins la faîtière mondiale « va continuer de suivre de très près la situation en Côte d’Ivoire et s’assurer que le football ivoirien ne soit pas pris en otage ».

En conséquence, elle « demande à chacun des protagonistes de mettre en avant les intérêts du football ivoirien pour permettre un retour à la sérénité ».