Et revoilà Mamadi Diané : l’homme du scandale des écoutes de la Présidentielle au Gabon

Il a été nommé ambassadeur itinérant par le chef d’Etat ivoirien. Mamadi Diané, l’ex-conseiller spécial d’Alassane Ouattara, refait surface sur la scène politique, deux ans après le scandale des écoutes lors de la Présidentielle 2017 au Gabon. Le décret de nomination est tombé le 7 janvier dernier à Abidjan.

Et revoilà Mamadi Diané. L’ex-conseiller spécial d’Alassane Ouattara reprend du service, après son limogeage à la suite du scandale des écoutes au Gabon. Celui-ci était au cœur d’une affaire de fraude au profit du candidat Jean-Ping qui était opposé à Ali Bongo lors de la Présidentielle 2017 au Gabon.

L’homme d’affaires Ivoiro-américain, d’origine Guinéenne a été nommé ambassadeur itinérant de la république de Côte d’Ivoire. Une nomination faite par décret présidentiel, signé par Alassane Ouattara, le lundi 7 janvier dernier. L’ambassadeur Mamadi Diané sera basé à Abidjan où il résidera, désormais.

Mamadi Diané de retour sur la scène politique ne fait pas forcement plaisir à tout le monde. Sa nomination qui intervient à moins de deux ans de l’élection Présidentielle n’est pas fortuite, pour de nombreux observateurs politiques ivoiriens. Ces derniers voient des manœuvres du pouvoir en vue de remporter le grand bal de 2020.