Enlevé et détenu au secret par des hommes encagoulés, affaibli, Aristide Ozoukou présenté devant le juge

 Lundi dernier KOACI révélait l’enlèvement d’Aristide Ozoukou, président de la Coordination des Élèves et Étudiants de Côte d’Ivoire (Coeeci) au marché de Divo  par des hommes encagoulés et armés à bord de quatre véhicules de type 4*4.

Détenus depuis le 8 février dernier au secret, le premier responsable de la Coeeci  a été présenté ce mercredi 13 février devant le procureur affaibli, apprend-on de sources bien introduites.

Selon nos informations,Aristide Ozoukou  avait été conduit pendant ces jours dans un lieu inconnu, les yeux bandés.

Sans manger et boire, ce dernier a été présenté devant le procureur ce lundi 13 février 2019 à 6h30 minutes affaibli.

Le procureur lui a, en croire nos sources, notifié les charges retenus contre lui.
« Trouble à l’ordre public », voilà ce qu’on reproche à Aristide Ozoukou  apparu diminué ce jour au tribunal du Plateau.

Il a été déféré à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) après l’audience où il attendra son procès.

Pour rappel,Aristide Ozoukou  a été enlevé le weekend dernier par des individus armés et encagoulés à bord de quatre véhicules 4*4 après l’avoir fauché.
Un autre enlèvement  qui portait à trois ce type d’enlèvement selon le même mode opératoire.
En janvier dernier, KOACI révélait les enlèvements musclés de Doumbia, président du Mouvement de soutien EG72 (Espoir de la Génération 72, pro-Soro, Ndlr) par 3 hommes dans un 4*4 noir à Angré et de Hanon Koné dans les quasi mêmes circonstances à Daloa. Des sources sécuritaires non ivoiriennes suspectent la mise en place d’escadrons de basse besogne.

Jean Chrésus