En plein hôpital à Yopougon, une femme disparaît avec un nouveau né

Un fait dramatique cause en ce moment un grand émoi dans la commune populaire de Yopougon. Celui d’un bébé de 03 jours enlevé par une inconnue en plein hôpital du quartier Port Bouët 2  aux environs de 10heures, comme constaté.

La formation sanitaire urbaine à base communautaire (fsucom) de Port Bouët 2  à Yopougon  est le lieu de ce scandale qui survient à la veille des élections municipales. Et dans cette affaire où toute implication du personnel soignant est à écarter, l’on impute à crime l’imprudence d’une mère.

Cette dernière pointée du doigt pour son insouciance de fait, a expressément abandonné sa bambinette de 03 jours dans les bras d’une inconnue sur les bancs de l’hôpital grouillant de monde dans des ballets de défilé incessants. Au motif qu’ elle allait rapidement exécuter une course de 10 minutes ».

Sauf qu’à son retour l’inconnue n’y était plus, le nouveau-né avec. Elle venait ainsi de disparaître de tous les couloirs, au bout de plusieurs minutes de recherche.

La panique qui s’empare de l’infortunée alors, est pour répandre la nouvelle dans tous les services l’hôpital. Mais le monde qui rapplique, n’est que pour constater la naïveté de la malheureuse.

Entre choc et pleurs qui s’en mêlent donc, à cette heure la mère nouvelle victime d’ enlèvement d’enfant est incapable de s’exprimer. La police a été informée des faits. Il est stagne un monde fou devant l’hôpital fsucom de Port Bouët 2.

Adriel