En attendant d’être situé sur une candidature RDR pour 2020, le PDCI...

En attendant d’être situé sur une candidature RDR pour 2020, le PDCI appelle à la poursuite de l’expérience de candidature unique en RHDP pour la conservation du pouvoir d’Etat

PARTAGER

Le Président du Présidium du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Henri Konan Bédié attend avec impatience, les résolutions qui sortiront du 3ème Congrès ordinaire du RDR qui démarré hier au Parc des sport de Treichville, comme constaté sur place par KOACI.

Celui qui a préféré, à l’image de Guillaume Soro, ne pas répondre à l’invitation soupçonnant le RDR de trahir l’appel de Daoukro pour 2020, l’a signifié dans un message lu par le Secrétaire exécutif de son parti avant l’ouverture des Assises par le Secrétaire général adjoint du RDR, Amadou Soumahoro en présence du couple présidentiel et des milliers de militants ou sympathisants qui avaient effectué le déplacement du Parc des sports.

En attendant, le président du PDCI  divisé avec ceux encore en poste après un vent de limogeage, qui auraient choisi de soutenir le “clan Ouattara” pour 2020 et les autres qui dénoncent un empirisme du RDR au sein de la coalition au pouvoir depuis 2011 également en vue de 2020, souhaite la consolidation du RHDP  par un esprit de solidarité.

«Notre alliance mûrement réfléchie s’est muée en un Groupement Politique performant qui nous a valu des succès électoraux et nous en vaudra encore, en le consolidant, par un esprit de solidarité, de partage et parfois d’effacement quand l’intérêt supérieur du Pays le commande, comme j’ai a eu à le faire en octobre 2015 pour que survive le RHDP  et se renforce l’harmonie entre les fils et filles de Félix Houphouët-Boigny, » explique le Président du parti qui en sourdine alerte sur une candidature RDR pour la présidentielle de 2020 rompant ainsi le “pacte moral” qui, avec l’appel de Daoukro, laissait présager un retour de politesse du RDR au PDCI  pour la prochaine présidentielle.

Devant le parterre RDR, en attendant d’être définitivement situé pour 2020, le PDCI-RDA joue encore le jeu du RHDP  et s’enorgueillit de fait des performances du Président de la république qu’il rappelle “partager” et appelle à la poursuite de cette expérience de candidature unique en RHDP  pour la conservation du pouvoir d’Etat par les enfants de Félix HOUPHOUET-BOIGNY retrouvés.

«Je voudrais rappeler que, depuis l’accession du Président Alassane OUATTARA, à la Magistrature suprême de notre Pays, la Côte d’Ivoire, bénéficie d’un regain de vitalité de son économie attestée par le très fort taux de croissance et le rayonnement international du pays caractérisé par la confiance accrue des représentations diplomatiques et des organisations internationales, » a conclu le sphinx de Daoukro en attendant les conclusions du congrès ce dimanche soir qui, au delà du nouveau secrétariat général du parti, pourraient situer l’opinion sur une candidature ou non du RDR en 2020 avec Ouattara ou un autre pour candidat qui pourrait clairement faire éclater un RHDP  déjà bien effrité.

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY