Élections 2018 en Côte-d’Ivoire: “Aucune décision n’a été prise’’ pour la réforme de la commission électorale (Gouvernement)

Serge Alain KOFFI

Le gouvernement ivoirien a indiqué mercredi n’avoir pris pour l’instant “aucune décision pour la reforme de la Commission électorale indépendante (CEI)’’, chargée d’organiser les prochaines élections locales et sénatoriales, comme le souhaite l’opposition.

“Si à un moment donné, il est jugé qu’il est utile de reformer la CEI pour permettre que de bonnes élections soient tenues, le gouvernement avisera. Il n’est pas trop tard et en même temps aucune décision n’est prise dans un sens comme dans l’autre’’, a affirmé Bruno Koné, face à la presse, l’issue d’une réunion du conseil des ministres.

Dans son message de nouvel an le 31 décembre, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a annoncé l’organisation des prochaines élections municipales, régionales et sénatoriales dans le courant de 2018 pour parachever le cycle électoral après la présidentielle de 2015 et les législatives de 2016.

L’aile du Front populaire ivoirien (FPI, principal parti de l’opposition) dirigée par Aboudramane Sangaré conditionne sa participation à ces scrutins à une reforme de la commission électorale.

“On n’a pas encore pris une décision. Notre décision va dépendre de la modification ou pas des règles du jeu électoral’’, avait affirmé son porte-parole Boubacar Koné, joint au téléphone par ALERTE INFO.

“Il faut qu’il y ait une CEI qui ne soit pas monopolisée par un seul parti et un seul homme’’, avait-il ajouté.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne