Discours à la Nation du chef de l’Etat, ce soir : Des surprises dans l’air

Il pourrait y avoir des surprises ce soir, venant du président de la République. Le chef de l’Etat s’adresse à la Nation, ce lundi 6 août 2018, à la faveur de la célébration du 58ème anniversaire de la Côte d’Ivoire. Ce discours du président Alassane Ouattara est très attendu dans le contexte politique actuel marqué par un climat de tension, notamment au sein de la grande famille du Rassemblement des Houphouëtistes au pouvoir.

Le 16 juillet dernier, à l’Assemblée générale constitutive du parti unifié du Rhdp, le président de la République, par ailleurs président de cette nouvelle formation coalisée, a promis de parler à la faveur de la célébration du 7 août. Alassane Ouattara a donné rendez-vous aux Ivoiriens pour ce jour. Un jour qui s’annonce comme celui de probables grandes surprises.

Jamais, à la veille d’une célébration de l’indépendance, et à quelques heures du discours à la Nation du chef de l’Etat, il n’y a eu autant de bruits. Ça bruisse et ça murmure beaucoup de choses. Des actes forts que pourrait poser le président de la République au nom de la réconciliation, de la paix et de la préservation de la stabilité de la Côte d’Ivoire.

Plusieurs signes l’indiquent déjà. La délocalisation, pour la première fois du défilé militaire sur la place publique. Un défilé qui se veut chevaleresque avec un ballet aérien annoncé. Une autre grande première. Sans compter la parade des marins. Une grande préparation avec des forces étrangères venues prendre part à la fête.

Et ce Conseil des ministres annoncé pour 17h. A quelques heures du discours solennel à la Nation. Une autre première. Que se prépare-t-il au Palais ? Bien malin qui saura le dire. En tout état de cause, la patience est le seul chemin de la vérité. Plus que quelques heures pour tout vivre ! Vivre de grands moment d’actes et de plaisir. Une chose est certaine, le président de la République parlera de paix, de cohésion et de stabilité pour le développement. Il a annoncé les couleurs dans son discours à la célébration de la Journée de l’Excellence au Palais de la République. « J’en dirai davantage ce soir », a-t-il promis. Toutes les oreilles restent tendues vers le Palais d’Abidjan. D’où viendront les grandes nouvelles. Au nom de la paix. Surtout !

F.D.BONY