Décès du vice-président du Fpi : Le médecin de Sangaré lève le secret sur ce qui s’est passé à la clinique Farah et fait une mise au point

Face aux rumeurs qui courent sur la prise en charge de feu Abou Drahamane Sangaré à la clinique Farah jusqu’à son décès, le médecin traitant et collaborateur du défunt a jugé utile de levé le secret pour rassurer ses partisans sur ce qui s’est passé.

DECLARATION DU PROFESSEUR GNAGNE YADOU MAURICE MEDECIN TRAITANT DU PRESIDENT ABOU DRAHAMANE SANGARE

 

Je viens, en ma qualité de Camarade, de Vice-président et collaborateur du Président ABOU DRAHAMANE SANGARE, mais aussi et surtout de médecin qui l’a de tout temps suivi, rassurer les militantes et les militants du FPI, ainsi que l’ensemble de la population ivoirienne d’ici comme d’ailleurs, que rien ne s’est passé comme cela est évoqué sur les réseaux sociaux et certains médias internationaux concernant le suivi médical de notre Président à tous, à la CLINIQUE FARAH.

Au contraire, j’ai pu constater chez cette équipe médicale qui l’a suivi à la Clinique FARAH, un professionnalisme et une disponibilité sans faille dans le suivi et la gestion des troubles qu’a présentés notre Président qui l’ont malheureusement emporté.

Je ne remercierai jamais assez l’équipe médicale de la Clinique FARAH.

Que le Seigneur nous bénisse tous, qu’il nous fortifie et qu’il bénisse la Côte d’Ivoire.

PROFESSEUR GNAGNE

MEDECIN TRAITANT DU PRESIDENT ABOU DRAHAMANE SANGARE

NB: Le titre et le chapeau sont de la Rédaction