Debordo Leekunfa avoue : « Oui, je suis le ‘’ropero’’ de DJ Arafat »

Présenté comme un suiveur d’Arafat depuis sa réconciliation avec lui en France, Debordo Leekunfa a réagi suite aux accusations de Tiesco le Sultan et Vetcho Lolas. Arguant qu’en étant avec Beerus Sama, cela lui est profitable, Opah la nation a dit sa fierté d’être le « ‘’ropero’’ » de DJ Arafat.

Il a coupé court le débat et autres tergiversations le réduisant à un homme sans ambition passant son temps à suivre DJ Arafat. Debordo a donc dans une vidéo en direct sur sa page Facebook mis à l’aise ses détracteurs dont Vétcho Lolas et Tiesco le Sultan. À ceux-ci, il a révélé qu’effectivement il est le « ‘’ropero’’ de DJ Arafat » parce que profitable pour lui. « Oui, je suis le ‘’ropero’’ de DJ Arafat », a-t-il avoué.

À l’en croire, les nombreuses années de discorde entre Daïshikan et lui ne lui ont rapporté. Toutefois, a-t-il brandi, avec sa réconciliation avec le ‘’président de la Chine’’, l’avenir reste prometteur avec de belles choses en vue. « Des personnes disent que je suis devenu ‘’ropero’’ d’Arafat. Oui, en tout cas s’il faut être ‘’ropero’’ par rapport à ce qui va arriver, je le suis », a-t-il avoué.

Et parmi ces belles choses en vue, Debordo Leekunfa croit savoir que sa réconciliation d’avec son ami va leur permettre à tous deux d’avoir des maisons à eux. « Dieu merci, ça a commencé à payer. Si se réconcilier avec lui signifie que je suis ‘’ropero’’, oui je le suis. On dit que je suis envouté par Arafat pourtant je n’ai rien eu dans la discorde. On s’est réconciliés, il va acheter sa maison et moi aussi. Ce sont deux esprits qui se sont associés et ça fait mal aux gens quand nous sommes unis parce que la discorde a rapporté beaucoup d’argent aux gens », a-t-il lâché.

Poursuivant, apprendra-t-il à ses détracteurs que c’est loin d’être pour une collaboration sur une chanson qu’ils se sont mis ensemble. Mais, pour aborder plutôt l’avenir avec sérénité et surtout entamer des projets qui vont leur rapporter de l’argent. « Je sais pourquoi je me suis allié à Arafat. J’ai plus à gagner avec Arafat que quand je suis en conflit avec lui. Ce n’est non plus pas pour une quelconque chanson. On va lancer bientôt une caravane de paix et de réconciliation qui va sillonner toute la Côte d’Ivoire », a-t-il défendu.

 

Philip KLA