Débarqué par Canal+, Kalou allume encore Sidy Diallo

Les choses ne vont plus de bon train entre le président de la Fif, Sidy Diallo et l’ancien international ivoirien Bonaventure Kalou.

Après avoir dénoncé la « mauvaise gestion » de Sidy Diallo, qu’il qualifie de « gestion calamiteuse du foot ivoirien », l’ancien joueur d’Auxerre vient de déclarer qu’il n’était pas « un sujet de l’empereur Sidy Diallo ».

Une réponse destinée aux personnes qui ont critiqué sa dernière sortie contre le président de la Fif.

« Quand l’argument qu’un président de club de D2 me sort est pour me reprocher ma sortie contre Sydi Diallo, que ce dernier a ramené toute l’équipe nationale chez moi lors des obsèques de feu mon père, les bras m’en tombent…Je ne suis pas un sujet de l’empereur Sydi Diallo. Je prie Dieu pour ne jamais en être un. Je lui reprocherais toujours sa gestion calamiteuse du foot ivoirien car c’est notre possession à tous… Je ne suis pas ingrat, mon éducation me l’interdit mais que tous les obligés et suiveurs du Dieu Sidy sachent qu’il ne me doit rien de même que moi aussi… »